Funimation va en guerre contre le site KissAnime

ripped torn pirate flagFunimation est un groupe de distribution spécialisé dans les animés et les mangas et il pourchasse les pirates depuis des années.

Il avait déjà entamé des poursuites contre le site 1337 pour avoir hébergé des copies du manga One Piece.

Le groupe ne s’attaque plus à des utilisateurs individuels, car il vient de passer à la cour des grands en ciblant KissAnime, un site de streaming de mangas et d’animés.

Avec des millions de pages vues par jour, KissAnime est le site de streaming de référence pour les fans de manga. Il est l’un des 250 sites les plus visités aux Etats-Unis ce qui en fait également l’un des plus gros site de streaming dans le monde.

Funimation a déjà obtenu une victoire puisqu’il peut utiliser une injonction DMCA pour masquer certaines parties de l’infrastructure du site.

Comme de nombreux sites de streaming, KissAnime utilise les serveurs de Google pour héberger les vidéos. Ces vidéos sont publié via des liens de CDN pour éviter leur suspension.

Funimation a remonté les adresses IP des CDN qui diffusaient la série One Piece jusqu’à Digital Ocean, une plateforme de Cloud, en demandant à cette dernière de désactiver le lien.

Digital Ocean devra obéir s’il ne veut pas atterrir devant la justice, car son infrastructure distribue du contenu illégal. Notons que Funimation a simplement identifié le serveur, mais des sources proches du dossier estiment que Funimation est parfaitement identifié.

Mais les liens CDN changent en permanence et Funimation veut désormais l’identité du compte de Digital Ocean qui utilise ces liens. Une injonction qu’il a obtenu le mois dernier.

Funimation est bien décidé à aller jusqu’au bout, car il estime que ce compte de Digital Ocean propose des milliers de liens illégaux ce qui fait qu’il n’est pas juste un utilisateur lambda du site KissAnime.

Ce sera une affaire à suivre, mais c’est une occasion de rappeler que les sites de streaming comme KissAnime sont désormais la nouvelle cible du piratage et que vous devez vous protéger avec un VPN comme Hidemyass, VyprVPN, NordVPN quand vous accédez au site.

Les groupes d’ayants-droits sont de plus en plus agressifs et ils ne lacheront pas l’affaire tant qu’ils aient identifié les utilisateurs de ces sites.

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.

Ce site est un seulement un site d'actualité et ne contient aucun lien torrent

×

Soldes exceptionnelles jusqu'à -55% sur les abonnements Hidemyass de un an jusqu'à fin septembre Obtenez la promotion