Comment télécharger anonymement avec uTorrent

De nombreuses personnes utilisent le programme µTorrent sans même en connaître la bonne prononciation. On entend souvent « utorrent » alors qu’il faudrait dire plutôt « micro-torrent » ou « mutorrent » (le ‘’µ’’ en grec se lit ‘’mu’’).

A leur décharge, il faut dire aussi qu’il est difficile de générer le ‘’µ’’ sur un clavier anglais donc on le remplace par ‘’u’’.
µTorrent est « un client BitTorrent propriétaire codé pour Windows et Mac OS X »

Disons que le client BitTorrent est un protocole qui permet le téléchargement rapide de fichiers par le biais du partage et du transfert simultané.

µTorrent est un logiciel de téléchargement de petite taille et gratuit qui fascine pourtant par ses performances et son efficacité. Dans le monde du téléchargement, cet outil léger et véloce s’est imposé comme la référence tant pour les utilisateurs avancés, que pour les débutants.

Description et fonctionnement du logiciel

A l’origine, µTorrent a été créé dans le but de coder le client BitTorrent. Il devait pour cela utiliser un minimum de ressources tout en offrant des fonctionnalités complètes comme celles de ‘’Vuze’’.

Plus précisément, µTorrent est un client Peer-to-Peer (P2P) compatible avec le protocole BitTorrent. Ce protocole, qui est indéniablement l’un des plus connus, est utilisé pour le partage de fichiers à très haut débit.

µTorrent se cantonne donc aux fonctions élémentaires des clients BitTorrent alternatifs par son interface sobre qui permet d’aller directement à l’essentiel.

N’importe qui peut trouver et télécharger µTorrent sur internet. Il suffit, à partir d’un moteur de recherche, d’insérer ‘’ µTorrent ‘’ ou ‘’télécharger µTorrent ‘’.

Etant composé d’un seul fichier exécutable, le logiciel est très léger et facile d’installation et d’utilisation. Toutefois, pendant l’installation, µTorrent suggère d’autres logiciels à installer en même temps que le sien. Il ne faut pas accepter cette suggestion, le mieux est de rester fidèle à la seule installation de µTorrent.

Une fois le logiciel installé, pour l’utiliser il suffit d’ouvrir (double-clique) le lien à télécharger.

Certains paramètres peuvent être rapidement ajustés :

  • Le réglage de la bande passante avec définition de priorités ;
  • La planification des téléchargements ;
  • L’auto-téléchargement RSS et DHT.

En outre, l’une des raisons qui font la popularité de µTorrent, c’est qu’il est compatible avec tous les terminaux (Windows, Mac, iOS, Android).

Autrement dit, que vous ayez un ordinateur (Windows ou Macintosh), un Smartphone ou une tablette (androïde ou Apple), vous pouvez avoir recours dans les mêmes conditions à µTorrent. Normalement, la configuration est libre et personnelle.

Mais par défaut, on peut faire comme suit :

Preference

  • A partir du menu ‘’Options’’, sélectionner ‘’Préférences’’ ;
  • L’onglet Dossiers indique le dossier de destination des téléchargements : par défaut, le logiciel envoie les fichiers en cours et les fichiers téléchargés dans le même dossier. Cette démarcation peut être faite de façon claire à partir de l’onglet ‘’Préférences/Dossiers);
  • Dans l’onglet Connexion, on définit un port entre 50000 et 60000 ;
  • L’onglet Bande Passante sert à choisir le débit d’émission et de réception ;
  • L’onglet BitTorrent : il faut décocher les deux cases relatives au DHT et activer l’encryptage sortant ;
  • Le plafond de téléchargement : par défaut, il n’y en a pas. mais, compte tenu du trafic ou de l’encombrement de la machine, l’utilisateur peut définir un plafond périodique de téléchargement
  • L’onglet file d’attente : il faut régler le nombre maximum de torrents et de téléchargements actifs à 50 ;
  • Le planificateur : il permet de définir dans un calendrier hebdomadaire les heures de début et de fin d’activité du logiciel. Un peu comme un bouton ‘’ON/OFF’’ à retardement ;
  • Le visionnage : µTorrent permet, par un double-clique, de lire depuis son interface une vidéo téléchargée. Par défaut, cette fonction utilise le lecteur local, µTorrent Player. Mais on peut en choisir un autre depuis l’onglet ‘’Préférences/Visionner’’ ;
  • Le plug-in Web UI permet de définir un administrateur pour µTorrent. Il peut même disposer de son propre dossier de téléchargement. Pour y avoir accès : Préférences/Avancés/Plugin WebUI.

En résumé, la fiche technique de µTorrent ressemble à ça :

  • Licence : gratuit ;
  • Systèmes d’exploitation : Windows, Mac, iOS et Android ;
  • Catégorie : P2P ;
  • Langues : 22 langues dont le français, l’anglais, l’espagnol et d’autres… ;
  • Auteur : BitTorrent Inc ;
  • Taille : 1,76 Mo.

  Le guide du débutant

Pour quelqu’un qui n’a jamais utilisé µTorrent, le langage utilisé peut sembler un peu flou. Pourtant, dans la pratique, l’utilisation de ce logiciel est ce qu’il y a de plus simple et vous verrez qu’aucune expertise particulière n’est requise.

Après avoir téléchargé et installé le logiciel, il faut maintenant trouver le fichier torrent désiré. De nombreuses plateformes proposent en téléchargement libre des milliers de torrents libres.

Prenons l’exemple de Cpasbien.com, le site français de torrents le plus en vogue. Sur ce site, deux clics suffisent pour acquérir le lien torrent du fichier. Il faut alors ouvrir le lien acquis comme s’il s’agit d’un fichier normal par double-clique.

Le double-clique active automatiquement µTorrent qui apparaît à l’écran avec deux fenêtres :

utorrent-01

La fenêtre qui est au premier plan est celle de l’ajout d’un nouveau torrent. Elle vient avec une pré configuration telle que l’utilisateur peut simplement mettre ‘’OK’’ pour valider. Ou alors, il peut :

  • Choisir le dossier de destination du fichier : il faut absolument éviter de changer de dossier de destination tout le temps si on ne veut pas éparpiller les films;
  • Renommer le fichier : on peut sans danger changer le nom du fichier mais attention à ne pas toucher à l’extension. Sur l’image, on peut supprimer tout ce qui précède ‘’300’’ mais il ne faut surtout pas toucher à ‘’.avi’’ ;
  • Vérifier sa taille et son contenu (s’il s’agit d’une compilation, on peut choisir ce qu’on veut) ;
  • Lancer automatiquement ou différer le téléchargement en décochant la case ‘’Lancer le torrent’’ (qui est toujours cochée par défaut) ;
  • Placer le fichier en tête ou en queue de liste.

Les liens torrents pré chargés dans la liste de téléchargement peuvent être administrés selon le loisir de l’utilisateur :

utorrent-02

Comme on peut le voir sur cette image, il y a 31 torrents pré chargés dans cette liste. On n’en voit pas le début mais il y a tout de même plusieurs semaines d’écart entre le 15ème torrent et le dernier.

Pourtant, le dernier est plus avancé que le 15ème. C’est la preuve que les torrents peuvent être téléchargés dans l’ordre qui plaît à l’utilisateur à partir du moment où le lien a été capturé et stocké par µTorrent.

La liste peut accueillir donc une longue énumération de torrents et les garder jusqu’à ce que l’utilisateur veuille les télécharger. Il peut le cas échéant accorder la priorité à certains fichiers ou carrément les supprimer s’il n’en a plus besoin. Les options de gestion concernent aussi la possibilité de localiser le fichier à partager sur l’ordinateur.

A ce propos, les fichiers téléchargés sont très faciles à retrouver sur l’ordinateur. Par défaut, ils vont toujours dans le dossier ‘’Téléchargements’’ mais ils peuvent être aussi envoyés vers n’importe quelle destination souhaitée.

µTorrent est sans conteste le logiciel de téléchargement le plus simple et le plus facile à utiliser.

Les produits µTorrent

Dans sa version de base, µTorrent est entièrement gratuit. Mais nombreux sont ceux qui ignorent qu’il en existe une version avancée qui, elle, n’est pas gratuite. µTorrent Plus est la version payante de µTorrent.

Il intègre des fonctionnalités supplémentaires telles que :

  • Une protection de l’ordinateur par antivirus qui permet de scanner automatiquement les fichiers téléchargés ;
  • Des codecs intégrés qui permettent de lire des vidéos en HD ;
  • Des outils de conversion qui permettent de passer les fichiers d’un appareil à un autre ;
  • µTorrent Plus ne propose aucune publicité. Pour certains c’est un soulagement, mais fondamentalement cela ne change rien aux fonctions principales.

Lorsque la question de la gestion à distance des torrents s’est posée, µTorrent a répondu en proposant un outil appelé µTorrent Remote (télécommande µTorrent si on veut).

C’est une application (disponible ici https://play.google.com/store/apps/details?id=com.utorrent.web&hl=en) qui permet, même à l’autre bout de la terre, d’avoir accès à sa liste de torrent depuis un autre périphérique (ordinateur ou Smartphone).

De loin donc, on peut ajouter, continuer, lire ou supprimer un torrent depuis son téléphone portable même si on veut.

thumbnail1

Mais au préalable il faut :

  • Activer l’option sur l’ordinateur principal à partir de ‘’Préférences/Accès à distance’’. Choisir un nom d’utilisateur (disponible), un mot de passe et cocher la case ‘’Accessible’’ pour le statut ;
  • Sur l’autre terminal, aller à l’adresse : remote.utorrent.com. Il faut renseigner le nom et le mot de passe choisis. A partir de là, les étapes à suivre apparaissent à l’écran une à une.

µTorrent dispose d’un autre outil innovant qui permet un accès à distance au logiciel : µTorrent Control. Il s’agit d’une extension (plugin) gratuite initialement destinée pour le navigateur Google Chrome mais désormais déclinée pour Internet Explorer et Firefox aussi.

Il pèse environ 300 Ko et permet de gérer µTorrent depuis le navigateur. Il est totalement personnalisable et permet de ne garder que les éléments les plus intéressants. Idéalement, il semble parfait pour les personnes qui utilisent simultanément plusieurs ordinateurs.

µTorrent Control intègre :

  • Un module principal pour contrôler le logiciel ;
  • Un moteur de recherche qui permet de trouver rapidement les fichiers torrent sur internet ;
  • Des raccourcis vers les réseaux sociaux (Face book, You tube…) ;
  • Des fonctionnalités complémentaires (blocage de fenêtres publicitaires intempestives, notification des mails reçus…).

utorrent04-remote

Que vaut µTorrent ?

Habituellement, les choses gratuites laissent sceptiques. Des jeux pour téléphones prétendument gratuits, sont en réalité liés à des ‘’items’’ payants. Dans un tel environnement, voir un logiciel vraiment gratuit et vraiment performant est une sacrée bouffée d’air frais.

De part et d’autre, µTorrent reçoit les faveurs des sites internet et on comprend pourquoi. Il est tellement léger que même la connexion internet la plus lente peut le télécharger en quelques minutes.

Son interface est très sobre et propose simplement l’essentiel, sans superflu. Les avis convergent pour recommander µTorrent à tous les utilisateurs, qu’ils soient débutants ou experts.

Certains sites n’hésitent pas à aller même plus loin pour pronostiquer qu’il saura « détourner les habitués de leur logiciel préféré ». Mention « Très Bien » donc !!!

Pendant ce temps, que font les concurrents de µTorrent ? Le plus connu, Vuze, est réputé pour être le client BitTorrent le plus complet sur le marché.

Il intègre des fonctionnalités très avancées et révèle son efficacité quand il s’agit de trouver des fichiers légaux. Toutefois, compte tenu de sa consommation de bande passante qui ralentit le PC, il vaut mieux avoir une machine performante. Cela dit, il demeure un outil sur mesure et ‘’taillé pour la compétition’’.

No VPN, No Torrent : un crédo salvateur

Lorsque l’amour du téléchargement devient irrépressible, le ‘’téléchargeur’’ indélicat devient vulnérable. Etant donné que le téléchargement est un délit et une menace au patrimoine culturel, il importe de prendre certaines précautions qui garantissent la discrétion.

Pour ceux qui ne le savent pas, un contenu illégal possède un marqueur numérique qui permet de remonter la trace du fichier jusqu’à la source : c’est-à-dire votre machine. Inutile de dire qu’il vaut mieux ne pas en arriver en là.

Et pour cela, il faut s’abriter derrière un Réseau Privé Virtuel (VPN). Le VPN, pour le dire simplement, rend l’utilisateur indétectable sur internet, quel que soit ce qu’il fait.

Dans ce cas, le marqueur numérique devient obsolète car incapable de décrypter vos informations personnelles pour vous identifier.

En marge de cela, l’utilisateur qui réside en France par exemple peut choisir un serveur qui se trouve en Allemagne ou aux USA pour être plus difficile encore à localiser.

Il existe de nombreux fournisseurs de VPN et HideMyAss est certainement le meilleur d’entre eux. Il n’est pas gratuit, mais il est le plus efficace.

Grâce à son option ‘’Secure IP Binding’’, il s’assure que toutes les fois que vous vous connectez à internet, vous êtes indétectables.

Il n’est plus nécessaire de le vérifier chaque fois avant de lancer µTorrent. HMA dispose aussi d’une excellente bande passante qui ne ralentit pas le débit de téléchargement.

Au total, il n’est pas prétentieux de dire que µTorrent devient rapidement un ‘’incontournable’’ quand on s’y habitue (n’oubliez jamais le VPN).

Il est unique avec ses caractéristiques, sa simplicité, sa rapidité et sa multi-compatibilité. Sous sa version gratuite, il n’y a rien qu’on puisse lui reprocher, au contraire !

Il intègre même un divertissement, vous l’ignoriez n’est-ce-pas ? Ouvrez µTorrent, allez dans le menu d’aide et choisissez ‘’A propos de µTorrent’’. Une petite fenêtre apparaît, appuyez sur la lettre ‘’t’’ de votre clavier. C’est le µTris !

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.