La boite noire de la Loi Renseignement est opérationnelle

A wooden gavel rests on top of an open law book in front of a row of law books that is out of focus in the background. Photographed using a shallow depth of field.En 2015, la France avait connu l’une de ses pires attaques terroristes avec l’attentat contre les journalistes de Charlie Hebdo.

Par la suite, le gouvernement s’était empressé de voter plusieurs lois liberticides dont la plus emblématique est la Loi Renseignement.

Cette loi donne les pleins pouvoirs aux services de renseignement pour détecter du contenu suspect et prendre les mesures en conséquence.

L’une des mesures les plus critiquées de cette loi était la boite noire qui est un mécanisme de surveillance implémenté chez des hébergeurs comme OVH ou des FAIs comme Orange.

Et il y a quelques jours, la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR), par l’intermédiaire de son président, vient d’annoncer que les boites noires sont désormais opérationnelles en France depuis plusieurs mois.

Cela signifie que tous vos messages, mais également les articles et les commentaires que vous publiez sont potentiellement surveillé par ces boites noires. Ces dernières sont une sorte d’intelligence artificielle qui analyse les métadonnées.

Une métadonnée ne concerne pas le corps du message, mais ce qui l’entoure. Par exemple, le nom du destinataire, le logiciel utilisé ou la date d’un mail.

Pour la Loi Renseignement, ces métadonnées sont plus précieuses, car elles permettent d’identifier une personne. En l’occurence, ces boites noires permettent aux agences de remonter à l’identité réelle d’une personne.

Toutefois, des outils d’anonymat comme le réseau TOR ou des VPN comme NordVPN, Hidemyass, VyprVPN se sont révélé assez efficaces pour limiter les abus de la Loi Renseignement et des boites noires.

En effet, comme ces outils utilisent le chiffrement par défaut, alors il est difficile de connaitre le contenu du message, mais les métadonnées peuvent quand même fuiter. Mais sans le contenu qui sera chiffré, il sera difficile d’associer une identité à un contenu illégal.

Et notons que la Loi Renseignement ne concerne pas uniquement la France puisque la loi prévoit également une surveillance internationale du moment que l’opérateur est français.

Ainsi, si Orange propose ses services en Afrique, alors les internautes africains pourront être pisté sans aucun problème.

Cette Loi Renseignement était la plus liberticide pour l’époque, mais par la suite, le gouvernement a su prouver qu’il pouvait faire pire. Notons que même les familles des victimes de l’attentat de Charlie Hebdo était contre la Loi Renseignement.

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.

Ce site est un seulement un site d'actualité et ne contient aucun lien torrent