Hadopi : L’amende automatique se casse les dents

Depuis 2010, la Hadopi tente de combattre le piratage et depuis 2010, elle se casse les dents. On peut dire qu’elle a tout essayé.

Des arrestations médiatisées, des procédures simplifiées à la limite de la manipulation, mais aucune solution ne fonctionne contre le piratage.

Le fond du problème est que les méthodes sont purement répressives et la pédagogie passe à la trappe.

En plus d’attraper les pirates avec sa riposte graduée, la Hadopi devait également promouvoir l’offre légale. Ca a accouché d’une souris tellement c’est pauvre.

L’autorité ne fait que lister les plateformes légales au lieu de plancher sur des sujets comme la licence globale. Et dans sa course à la répression constante, la Hadopi avait envisagé une amende automatique.

Evoquée également par plusieurs candidats à l’élection présidentielle, l’amende automatique, connue aussi comme l’amende administrative, va sanctionner le pirate dès la première étape de sa riposte graduée.

En gros, on identifie votre IP et vous avez automatiquement une amende. Autant dire que les Majors se frottaient déjà les mains, mais 2 magistrats viennent de mettre le holà.

Ces magistrats ont écrit un rapport pour la Hadopi qui détaille tous les aspects de la prochaine réforme de l’autorité. Et le jugement est sans appel, on ne peut pas se passer de la riposte graduée sinon la Hadopi perdrait définitivement sa mission de sensibiliser les internautes au piratage.

En effet, quand vous recevez le mail d’avertissement et le courrier recommandé, l’autorité vous informe toujours des mesures à prendre pour sécuriser votre connexion.

Mais avec une amende et un jugement automatique, cette étape passe à la trappe et on ne fait que taper sur les internautes à longueur de journée.

Donc, on ignore si l’amende automatique verra le jour, mais même ces études préliminaires montrent que ce ne sera jamais une solution à part pour remplir les poches des Majors.

Pendant ce temps, des milliers d’internautes naviguent tranquillement sur le web et ils n’ont jamais entendu parler de la Hadopi. Pour la bonne et simple raison qu’ils utilisent un VPN comme celui de NordVPN, Hidemyass, VyprVPN qui les protègent définitivement contre l’espionnage de cette autorité.

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.

Ce site est un seulement un site d'actualité et ne contient aucun lien torrent

×

Soldes exceptionnelles jusqu'à -55% sur les abonnements Hidemyass de un an jusqu'au 16 Juillet Obtenez la promotion