Peerblock et VPN lequel choisir quand on aime les torrents ?

C’est presque sûr : si vous aimez le torrent et que votre vie privée en ligne vous intéresse, vous avez sans aucun doute entendu parler de peerblock.

Mais en réalité Peerblock n’est pas forcément la meilleure solution d’autant plus qu’il n’est plus actualisé !

Nous allons donc vous présenter ici peerblock dans son ensemble mais surtout les alternatives disponibles aujourd’hui.

Peerblock, c’est quoi au juste ?

Pour définir simplement peerblock, on peut dire qu’il s’agit d’un pare-feu open source pour Windows qui va bloquer les adresses IP que vous avez choisies.

Les adresses IP en question ne pourront donc plus se connecter à votre PC. De manière générale, se sont les amateurs de torrents qui utilisent ce service.

En effet, l’idée principale c’est que grâce à Peerblock vous puissiez bloquer les adresses des gouvernements et autres comme celles des organisations des droits d’auteur. Par conséquent vous êtes plus discret, vous avez moins de risque qu’une agence gouvernementale ou autre ne vous repère.

PeerGuardian vs PeerBlock

Peerguardian, c’est le précurseur de peerblock. Ils ont le même fonctionnement, les mêmes méthodes de travail. Peerblock a en effet été développé depuis la version Peerguardian 2. Ce dernier est toujours développé pour linux mais ce n’est plus le cas pour Windows et OS X.

Les alternatives à PeerGuardian

Il faut préciser que la meilleure alternative à PeerGuardian, c’est Peerblock. Cependant d’autres options existent afin de personnaliser votre protection suivant vos besoins.

Simplewall

Simplewall est l’une des meilleures options aujourd’hui disponible pour protéger un minimum votre vie privée. Comme son nom l’indique, il est simple à installer et à utiliser. Il a une liste de blocage standard. Son interface est très conviviale. De nombreuses autres fonctionnalités sont disponibles.

Beethink

IP Blocker Firewall est aussi une excellente alternative. Tous les systèmes d’exploitation de windows ou presque sont pris en charge : de Windows 7 à Windows 2016.

Comment fonctionne Peerblock ?

Une fois que vous avez installé Peerblock, vous avez la possibilité d’ajouter les adresses IP que vous souhaitez à votre propre configuration. Peerblock va ainsi bloqué les connexion qui entrent et qui sortent de ces adresses IP.

Vous pouvez ajouter des adresses IP au cas par cas. Mais de manières générales, les utilisateurs de Peerblock vont plutôt avoir tendance à utiliser des listes noires d’adresses IP complètes, elles sont concoctées généralement par des services comme i-Block-List.

Ces services tiennent à jour des listes d’adresse IP comme celles des gouvernements, des droits d’auteur et autres types d’organisations du genre que les utilisateurs sont susceptibles de vouloir bloquer. Notez que si l’accès à Peerblock est gratuit, l’accès aux listes est par contre généralement payant.

Est-ce que Peerblock est efficace contre le torrenting ?

Si d’un point de vue technique et théorique, Peerblock repli sa tâche d’un point de vue de la confidentialité, ce service est intrinsèquement iparfait !

Et quand on parle de torrenting et de confidentialité, autant vous le dire tout de suite, ça ne marche pas ! Peerblock ne va pas protéger votre vie privée.

Mais comme il ne suffit pas de le dire pour le croire voici les explications qui le démontrent :

1.Les listes noires d’adresses IP même celles qui sont actualisées ne seront jamais complètes ou correctes à 100 %. Il suffit simplement qu’un agent utilisent une nouvelle adresse pour réaliser son enquête et il passera sous tous les barrages mis en place.

2. Le fait de bloquer arbitrairement des milliers et milliers d’adresses IP sur le web peut en réalité jouer sur les performances de votre connexion internet. Par exemple certains site peuvent très bien ne pas se charger à cause du blocage des ressources. De même quand on parle de torrenting, il faut savoir que Peerblock peut limiter aussi considérablement le nombre d’hôtes pour les fichiers de leeching… En effet dans bien des cas, les listes contiennent des adresses IP qui en réalité ne devrait pas être incluses.

3. Mais surtout, Peerblock ne fait que bloquer certaines adresses IP. Ce logiciel ne cachera jamais la vôtre. Par conséquent en vous connectant à un fichier torrent, tout le monde peut la voir.

4. Peerblock ne va pas non plus chiffrer votre trafic internet. Par conséquent votre FAI par exemple peut parfaitement savoir ce que vous faites sur le web. Quels sites vous avez visité, si vous avez fait du torrenting, etc.

Mais encore et surtout, ce qui pose vraiment problème avec Peerblock, c’est que sin efficacité dépend de ces fameuses listes noires. Et les maintenir à jour n’est pas une mince affaire.

Peerblock, c’est un VPN ? 

Et non, Peerblock n’est pas un VPN. Certains mentionnent Peerblock dans des discussions connexes. Mais comme on vous l’a déjà expliqué, Peerblock n’est qu’un « pare-feu » rudimentaire. Qui comme on vous l’a expliqué ne fait que bloquer les adresses IP.

Un VPN comme [VPN-1], Hidemyass ou VyprVPN est une option beaucoup plus efficace, notamment pour la confidentialité en ligne.

La meilleure alternative à Peerblock : un VPN !

Si vous avez envie de cacher votre activité en ligne, la meilleure solution est sans aucun doute un VPN. Beaucoup mieux dans tous les cas que d’utiliser Peerblock.

On vous rappelle qu’un VPN va crypter tout votre trafic. Même votre FAI ignore ce que vous faites sur internet. Même chose avec les sites que vous visitez. Ces derniers collectent aussi un grand nombre de données sur vous.

Donc on vous le rappelle pour des questions de sécurité la meilleure option c’est sans aucun doute un VPN. De nobreuses fonctionnalités sont ainsi disponibles pour garantir votre anonyma et sécurité sur la toile. Il y a par exemple les « l’absence de log » et du coup même l’entreprise de VPN ne conserve rien.

Différents et les plus puissant protocole de chiffrement son également utilisés. Des commutateurs d’arrêt ou Kill switch qui vous déconnectent du réseau dans le cas où votre protection VPN venait à flancher.

Et pour toujours plus d’anonymat, certains fournisseurs vont même autoriser le paiement en Bitcoin. Vous pouvez ainsi utilser le service avec encore plus d’anonymat.

Utiliser un VPN et Peerblock en même temps, c’est bénéfique ?

De nombreuses personnes parlent sur les forum d’utiliser ces deux services en même temps. Mais beaucoup plus conseillent en fait d’éviter totalement Peerblock.

Si certains décident tout de même d'empiler les deux services, il faut savoir qu’utiliser les deux peut en réalité avoir des conséquences négatives sur votre performance internet.

Ça semble surtour inutile car avec un bon VPN comme [VPN-1], Hidemyass ou VyprVPN votre activité en ligne est complètement protégée. Seule l’utilisation des deux ensemble pourraient se justifier dans un but précis mais on ignore en réalité lequel.

On vous le rappelle Peerbock ne fait que bloquer certaines adresses IP. Mas Peerblock n’est ni un complément ni un substitut à un VPN.

The concept of an encrypted Internet connection.

Peerblock vs VPN

On a crée Peerlock dans un but précis mais en réalité, ce système répond en vérité à des exigences des temps passés.
Un bon VPN est donc une option bien plus efficace.

Beaucoup mieux adaptées aux contraintes et besoins actuels. Et quand on parle de torrenting, il faut alors opter pour un bon fournisseur, comme ceux que l’on vous a cité.

En guise de conlusion

Si vous avez utilisé Peerblock et que vous espériez que votre activité en ligne soit protégée  il est plus que temps de revoir sa copie.

En effet, si on compare les fonctionnalités et avantage d’un VPN par rapport à Peerblock, il n’y a pas photos… Peerblock est complètement obsolète !

Donc si vous aviez encore des hésitations entre l’un ou l’autre, désormais vous ne devez plus en avoir, n’est-ce pas !

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.

Ce site est un seulement un site d'actualité et ne contient aucun lien torrent