RGPD, ce qui change pour les données personnelles des internautes !

Passé inaperçu pour beaucoup d’internautes et de citoyens en général, le tout nouveau RGPD soulève bien des questions.

Le nouveau Règlement Général sur la Protection des Données est entré en application depuis le 25 mai 2018. Ce texte doit en théorie permettre à l’Union Européenne de s’adapter à la nouvelle réalité numérique.

L’objectif du nouvel RGPD

D’après les objectifs décrits dans les textes officiels, le RGPD va poursuivre 3 objectifs principaux. Il s’agira dans un premier temps de renforcer les droits des personnes au niveau du traitement de leurs données personnelles.

Il faudra également responsabiliser les acteurs traitants les données en question. Et pour y arriver, le pouvoir des autorités de régulation sera également augmenté.

Il aura ainsi fallu plus de 4 ans de négociations pour arriver à ce compromis législatif au niveau européen. Et ça fait du bien de le voir enfin aboutir.

Cette fois-ci, il semblerait vraiment que les législateurs aient eu à cœur de défendre les intérêts des citoyens européens.

Cela dit, il ne faut pas s’y méprendre : si vous souhaitez réellement conserver vos informations personnelles privées lorsque vous surfez sur internet, il est indispensable pour vous de passer par un fournisseur de VPN comme Hidemyass, ExpressVPN et NordVPN.

Grâce au changement d’adresse IP et au cryptage de vos données notamment vous serez en effet à l’abri ! Mais voyons d’un peu plus près de quoi il s’agit concrètement.

Typing on laptop

Que se passe-t-il avec vos données personnelles ?

Elles sont nombreuses les personnes qui comme vous certainement se demandent ce qui est fait de leurs données personnelles…

Que font par exemple Facebook, Google et compagnie avec toutes les informations dont elles disposent ? Jusqu’à présent les réponses lorsqu’il y en avaient étaient plutôt floues.

Mais maintenant, avec le nouveau RGPD il semblerait que l’équilibre des forces se soit légèrement rétabli.

En d’autres termes, les différents acteurs du web ne pourront désormais plus faire ce que bon leur semble avec vos données personnelles. Ils n’auront plus carte blanche pour collecter et traiter vos données.

Désormais ou du moins en théorie, les consommateurs devront connaître, comprendre et accepter les données qui seront collectées à leur sujet.

De plus, vous ne serez pas non plus obligé de cliquer sur le fameux « oui » ou « j’accepte » pour vous inscrire ! Les textes écrits en toutes petites lettres avec des astérisques ne devraient plus avoir cours, mais bien l’inverse ! On doit tout vous expliquer, clairement !

Désormais, avec ce nouveau règlement européens données personnelles, les entreprises et autres compagnies doivent expliquer de manière claire et concise l’utilisation des données personnelles qui sont collectées et la manière dont elles sont récupérées.

Un nouveau rééquilibrage des forces

Ainsi, les informations personnelles telles que l’adresse, le nom de famille, l’adresse IP, les données relatives à la géolocalisation sont souvent jalousement récupérées par les différents acteurs du web.

Désormais, ils devront expliquer pourquoi, dans quel but et si toutes ces données seront utilisées pour créer un profil ou identifier les habitudes des consommateurs.

Toujours pour rétablir l’équilibre, les consommateurs pourront désormais aussi accéder à ses informations, ils auront droit de les modifier mais aussi de limiter leur utilisation par les algorithmes notamment.

Des conditions plus strictes concerneraient même les informations dites « sensibles » comme par exemple l’orientation sexuelle, la race, la religion, les préférences politiques, etc.)

Cette loi va protéger tous les citoyens de l’Union Européenne. C’est-à-dire les habitants des 28 pays membres. Mieux, même si ces données sont traitées à un autre endroit, hors de l’UE, les citoyens devraient également être protégés.

Donc toutes les grandes entreprises hi-tech, celles qui créent les applications et les géants de la Silicon Valley qui sont donc basées à l’étranger sont eux aussi concernées par le RGPD.

On peut donc espérer que toutes ces nouvelles mesures vont également sensibiliser les internautes. Il faut espérer qu’ils vont comprendre de quelle manière ils sont surveillés et de la nécessité d’utiliser un VPN comme Hidemyass, ExpressVPN et NordVPN s’ils veulent avoir un minimum de vie privée.

Anonymous mask to hide identity on computer laptop - internet criminal and cyber security threat concept.

Concrètement ça veut dire quoi ?

Nous n’allons pas entrer dans les détails trop techniques ici, mais pour faire simple on peut donc dire que par exemple un réseau social devra se conformer aux demandes de son utilisateur.

Par exemple si une personne souhaite que l’une de ses photos soit retiré, le site en question devra s’y résoudre. Le site devra également transmettre à ses partenaires cette demande et par conséquent, la photo devra également être retirée sur les autres sites.

La collecte de données est également mieux encadrées notamment pour les données dites « sensibles ». Les données considérés comme sensibles sont par exemple la race, l’orientation sexuel, les convictions religieuses ou politiques, etc.

D’ores et déjà, le nouveau RGPD a déjà fait bouger les lignes. Ainsi Google a annoncé qu’il allait cesser d’extraire des emails dans Gmail pour des fins publicitaires. Google a démenti tout lien avec le règlement européen données personnelles.

Et sans pour autant parler des géants du web, ce nouveau règlement européen données personnelles influence d’autres entreprises ad-tech.

De nombreuses entreprises ont ainsi d’ores et déjà commencé à modifier leurs pratiques. C’est par exemple le cas Drawbridge

.Enfin la loi insiste également sur le volet du consentement, des explications claires et du contrôle des données. Le nouveau RGPD espère ainsi mieux sensibiliser les internautes afin qu’ils comprennent la manière dont ils sont surveillés en ligne.

Mieux vaudrait tout simplement promouvoir l’usage d’un bon VPN comme Hidemyass, ExpressVPN et NordVPN mais bien évidemment les pouvoirs publics n’iront pas jusque-là.

Les activistes espèrent de leur côté utiliser cette loi pour faire bouger les lignes encore plus, notamment au niveau des entreprises.

Et pour les entreprises ?

Ce nouveau règlement européen données personnelles posent déjà de sérieuses difficultés pour certains sites également. Facebook a par exemple uniformisé ses conditions d’utilisation.

Le géant s’est plié aux nouvelles exigences légales. D’autres ont envoyé des courriels à leurs utilisateurs. Ils leurs demandent d’accepter de nouveau les conditions de service désormais en vigueur.

Ce sont encore de nombreux courriels qui ont inondé les boites aux lettres des utilisateurs pour leur expliquer plus en détails ce qu’impliquait la nouvelle réglementation.

Mais surtout pour leurs demander de bien vouloir se maintenir sur les listes de diffusion. Il faut dire que cette mise à jour du règlement européen données personnelles est la plus importante qu’il soit depuis les années 90.

Et comme cette modification donne enfin plus de pouvoir aux consommateurs, cela effraie forcément certains sites qui de toute évidence abusaient de la situation ou pour mieux dire du déséquilibre.

Entre autres modifications, les entreprises doivent désormais pouvoir clairement démontrer qu’elles ont obtenus le consentement des intéressés quant à l’usage de leurs données.

D’autres ont décidé de ne pas s’actualiser. Ces sites là seront donc désormais inaccessibles depuis l’UE. Mais heureusement, il existe encore une solution.

Car si votre VPN vous permet de protéger vos données personnelles en les cryptant, ce n’est pas tout. Cet outil vous permet également de changer d’adresse IP. Par conséquent vous pouvez donc accéder au contenu géo-bloqué en quelques clics !

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.

Ce site est un seulement un site d'actualité et ne contient aucun lien torrent