Comment échapper à HADOPI avec un VPN ?

hadopi-logoPour son bilan de fin 2012, HADOPI étalait allègrement sa fierté d’avoir contribué au recul significatif du piratage.

Cela n’est pas vrai, car les VPN (réseau privé virtuel) constituent un gros trou dans la cuirasse du gardien.

L’échec de HADOPI

Le téléchargement est une drogue. On ne peut pas/plus s’en passer. Mais voilà qu’il y a un cerbère sur internet qui ratisse tous les fraudeurs : HADOPI.

C’est la Haute Autorité pour la Diffusion des Œuvres et la Protection des droits sur Internet. Elle censure systématiquement, entre autres, tous les téléchargements illégaux.

Si vous l’ignorez, la peine encourue est de trois ans (Tout ça ???).
Aujourd’hui le réseau torrent est le principal creuset de téléchargement depuis la déroute des autres réseaux. On se souvient du cas très médiatisé et controversé de Mégaupload.

Dès qu’il y a une nouvelle attraction sur internet, les réseaux torrent la rendent disponible en 24 heures. Ceci est d’autant plus vérifiable s’il s’agit d’un film ou une série très convoitée.

Cela tient au fait que le Torrent est un réseau totalement autonome et qu’il est parfaitement inutile de fermer les sites hôtes. La seule façon d’interrompre le réseau serait de mettre hors circuit tous les ordinateurs qui y sont reliés au même moment.

Cela est totalement impossible, même pour l’ogre HADOPI.

Servez vous d’un VPN sur les réseaux torrent

Le seul moyen dont dispose HADOPI pour vous localiser c’est votre adresse IP. Ils ont mis en place un piège très simple, mais pas bête.

Ils impriment à certains fichiers torrent un code qui permet de tracer le parcours du fichier jusqu’à votre ordinateur. Ces fichiers sont appelés Torrents HADOPI.

La procédure est déclenchée contre vous avec le soutien de votre fournisseur internet.Sur internet, votre adresse IP équivaut à un domicile.

Et dès qu’on connait votre domicile, vous ne pouvez plus vous échapper. Mais tout cela est réversible. Il vous suffit de protéger votre identité en mettant en place un réseau VPN.

L’avantage d’avoir un VPN comme cordon de sécurité va bien au-delà des bénéfices pour le téléchargement :

  • Vous naviguez incognito. Impossible de vous pister.
  • Vous êtes protégés des autres pirates.
  • La protection vaut aussi pour les logiciels espions.

Des exemples de VPN efficace : HideMyAss, VyprVPN, IPVanish

  • HideMyAss: D’accord, le nom est quelque peu provocateur. Mais c’est justement le but recherché. En termes de serveurs, HideMyAss est tout simplement le premier (et le plus ancien) fournisseur de VPN au monde. Aucun programme HADOPI ne peut tromper sa vigilance et vous créer des problèmes. Abritez vous derrière le meilleur VPN et profitez d’une expérience internet totale et sans crainte.
  • VyprVPN: VyprVPN est un produit mis sur le marché par la société Golden Grog. Le groupe, fort de son expérience de fourniture des services de sécurité internet a décidé de se lancer dans le VPN. La spécificité de VyprVPN, est qu’il favorise surtout le contournement des services IP de géo localisation.
  • IPVanish: IPVanish a fait le lancement de son offre VPN Windows, il y a plusieurs années. C’est le troisième sur le marché en matière d’efficacité. Avec une grande quantité de serveurs qui lui appartiennent, IPVanish vous présente la meilleure expérience VPN Windows, que vous pouvez envisager. En un laps de temps, vous devenez un anonyme sur la toile. Ainsi, vous pouvez échapper aux services de la NSA et la surveillance sur le web. Ainsi, vous pourrez contourner les limitations ou réserves étatiques pour la navigation de façon anonyme.

Le géant HADOPI redouble d’efforts pour traquer les pirates et les amoureux des téléchargements illégaux. Pour ne pas ‘’vous faire attraper’’, servez vous d’un réseau privé virtuel (VPN) pour préserver votre intimité et votre liberté. Vous n’aurez que l’embarras du choix…

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.