OMGTorrent: la sentence inclue des peines de prison

omgtorrent-sentence-peines-de-prisonL’ancien administrateur du site de torrent français OMGTorrent a été condamné.

Il écope d’une année de prison plus une amende de 5 millions d’euros. Un des modérateurs du site lui aussi devra passer quatre mois en prison.

Mais, le plus étonnant est que quatre utilisateurs du site ont eu aussi écopé de peines carcérales.

Avec ces sentences, le message est clair, personne n’est à l’abri.

Les utilisateurs du site ont été repérés grâce à leurs adresses IP.

Il est donc important de se mettre à l’abri avec un VPN pour conserver son anonymat.

OMGTorrent: la sentence enfin prononcée

Les groupes antipiratage sont assez impitoyables. Ils ont pour but de punir sévèrement les administrateurs et fondateurs des plateformes de P2P importantes.

C’est selon eux le seul moyen de dissuader les pirates. En France, l’arrestation des membres de l’équipe (ou de personnes liées) du site OMGTorrent en juin 2015 avait été un évènement marquant.

L’enquête de quatre mois avait conduit la police à également arrêter des utilisateurs. Le site fondé en 2008 était très populaire auprès des internautes du pays de la Ville lumière.

Avec plus de 3,5 millions de visiteurs par mois, le site générait selon la police un revenu assez important. Même si les films étaient offerts gratuitement, les publicités étaient assez rémunératrices.

La perquisition du domicile de deux suspects avait permis de saisir plusieurs ordinateurs contenant des milliers de films récents. Les opérateurs du site étaient partis pour avoir des problèmes.

Des utilisateurs du site avaient aussi été inculpés. Après un procès en mars, la sentence a été donnée le 14 septembre à la cour criminelle de Châlons-en-Champagne.

Le fondateur du site, un homme de 28 ans a écopé d’un an de prison et d’une amende de 5 millions d’euros. Mais ce n’est que le début.

Les dommages collatéraux de la chute d’OMGTorrent

Une des modératrices du site, une femme de 38 ans a reçu une condamnation de 4 mois avec sursis. Elle devra aussi payer diverses amendes.

Fait assez inhabituel, des utilisateurs du site (quatre) ont été condamnés à un mois de prison et à diverses amendes. Les dommages sont estimés à plus de 20 millions d’euros.

Mais les amendes sont de 5 millions pour le fondateur, 1 million pour la modératrice et plus de 500 000 euros pour les utilisateurs.

Le fondateur du site a posté sur un forum de Warez récemment. Il dit comprendre sa sentence, mais trouve totalement injustifiées les condamnations des autres accusés.

Le fait que la saisie des serveurs ait permis à la police de retrouver les utilisateurs du site grâce à leurs adresses IP est une raison de plus pour se servir d’un VPN.

Protéger son anonymat avec des fournisseurs tels que HidemyassVyprVPN et NordVPN est une des meilleures solutions.

En attendant, le domaine du site a été repris par un tiers et le site de P2P fonctionne toujours.

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.

Ce site est un seulement un site d'actualité et ne contient aucun lien torrent

×

OFFRE DE PRINTEMPS - 55% de réduction chez Hidemyass Obtenez votre réduction